Christmas Pannetone

L'histoire d'une brioche italienne

_____

OUi ! Il est Milanais, mais pourrait être écossaise, suisse ou allemande...

Le panettone (grand pain) est une brioche fourrée de raisins secs et surtout pas de fruits confits (abricots secs, dattes dans la recette ancienne) et de zestes d'agrumes. C'est le gâteau traditionnel de Noël.

Un panettone moelleux est l'anti-panettone ! Pourquoi ?

Parce que la tradition est qu'il doit tenir longtemps, très longtemps... de Noël au 3 février, fête de la Sainte Blaise. il doit être léger et les alvéoles fines.

Le secret est que vous devez faire un levain, comme un pain, mais plus sucré. vous devez si vous en avez le temps et l'envie faire lever la pâte au moins trois fois, pendant une journée et surtout le retourner "la tête en bas" lors de son refroidissement. Surtout ne pas trop le sucrer car il ne se conservera pas bien.

Ce qui fait le charme de cette "brioche" rustique, c'est qu'il y a autant de recettes que de "bonnes familles italiennes".

Je vous présente la mienne en souvenir de Julia, une amie milanaise.

 

Ingrédients :

500 gr de farine de blé (ou de millet et châtaigne pour le sans gluten)

150 gr de raisins de corinthe

50 gr de dattes

50 gr d'abricots secs

50 gr d'écorces de citron et orange râpées

80 gr de sirop d'orge ou de sucre complet

1 tasse de lait végétal

1 c à café de bicarbonate

2 sachets de levure boulangère ou son propre levain

1 pincée de sel

1 gousse de vanille fendillée

1 tasse d'amaretto

1 c à café de bicarbonate

1 poignée d'amandes 

La veille, faire macérer les raisins, les abricots secs, les dattes et les zestes dans de l'amaretto (quiconque y goûte en devient addict).

Dans une casserole faites infuser la gousse de vanille fendillée dans le lait tiédit.

 

Dans un saladier, je verse 100 ml d'eau tiède et la levure boulangère, puis le lait végétal, la pincée de sel et le sirop d'orge. Je remue énergiquement, ensuite j'ajoute la farine et je laisse lever deux heures. Je pétris énergiquement en ajoutant les fruits macérés égouttés et je laisse lever le double, c'est à dire quatre heures. Troisième étape, je pétris en ajoutant le reste d'alcool amaretto et le bicarbonate.

La pâte est plus collante et doit lever dans un moule chemisé de papier sulfurisé pendant une heure.

Badigeonner la pâte de sirop d'orge et garnir d'amandes, puis il faut enfourner 180°c pour une heure trente.

Le secret est de retourner le panettone toute une nuit puis la conserver dans un papier (kraft) ou papier journal.

Il est conseillé d'offrir le premier à noël, cela porte chance...

Pianodanslatheiere

Pianodanslatheiere